L’œil de l'expert

Bruno est un expert technique spécialisé dans les systèmes de traitement radar.
Crédit photo : photothèque STAC

Les IESSA sont amenés à devenir de grands experts techniques dans un domaine précis.
Grâce aux formations dispensées par l'ENAC ou par d'autre organismes, les IESSA peuvent se spécialiser dans un domaine et devenir le référent technique pour un système ou un ensemble de systèmes. Que ce soit à la DTI (Direction Technique et de l'Innovation, située à Toulouse) ou dans un centre opérationnel, les IESSA qui souhaitent approfondir leurs connaissances techniques et maitriser toujours plus le système ont la possibilité d'être "détachés" à temps plein sur le domaine visé.

 

Savoir-faire et savoir-être

Les IESSA peuvent choisir d'exercer leur métier dans la filière expertise, qui comporte trois niveaux. Les fonctions d'expert, expert confirmé et expert sénior ont été mises en place pour faire reconnaître leur niveau d'expertise dans un domaine.
En particulier à la Direction Technique et de l'Innovation (DTI), centre de développement pour toute la DGAC, les IESSA sont amenés à effectuer des tâches de spécifications, validation et d'intégration de systèmes techniques complexes.

 En terme d'expertise, les IESSA sont amenés, par exemple à la DTI, à intervenir sur :

  • les aspects règlementaires,
  • la définition, les besoins utilisateurs et l'étude des systèmes,
  • le soutien logistique intégré,
  • le suivi des développements industriels,
  • Intégration, validation et déploiement des systèmes
  • Contrôle en vol

Compte-tenu de la complexité de systèmes liés à la sécurité aérienne, les IESSA sont tenus d'effectuer des formations tout au long de leur carrière afin de rester proactifs face aux évolutions nécessaires des systèmes.

Les IESSA experts sont tenus d'effectuer 35h par semaine, répartis sur 4 jours ou 4.5 jours. Exceptionnellement, et pour des raisons de sécurité, ils peuvent être amenés à réaliser des travaux de nuit (faible trafic), donnant lieu à des récupérations.

Les IESSA dans la filière expertise sont rémunérés de 53 000€ (net annuel imposable à 10 ans de carrière) à 92 000€ (net annuel imposable en fin de carrière).